Doyen de Kamikōchi. Grâce à ses plantations de sumacs, le village connaît une certaine prospérité.

Genre

Homme

Naissance

05.03.2066

Lieu de naissance

Kamikōchi

ATTENTION, cette page divulgue des informations susceptibles de gâcher votre expérience de lecture ;-)

Isamu Takashi est né en 2066 à Kamikōchi. De nature aventureuse, il passe son enfance à explorer les environs et s’intéresse au travail des artisans du village. Mais la vallée de l’Azusa lui semble vite trop petite et il s’interroge sur ce que cache le monde au-delà des crêtes montagnes entourant son village.

À l’âge de quinze ans, il saisit sa chance et Kamikōchi en compagnie d’un marchand itinérant. Il passe les deux premières années de son périple en compagnie de l’homme avant de suivre son propre chemin. Durant neuf ans, il explore le Japon post-cataclysmique, passant de communauté en communauté, apprenant tout ce qu’il peut. Parfois, il ne reste que quelques jours à un endroit, parfois plusieurs mois. Occasionnellement, ses pérégrinations le ramènent dans son village natal. À chaque fois, il profite de son passage pour partager ses connaissances et, dans la mesure de ses moyens améliorer le quotidien de ses concitoyens.

En 2092, il s’établit à Shinkyō et rencontre Natsu Kobayashi, la fille cadette du clan Natsu Kobayashi. Il est charmé par son intelligence, elle est fascinée par sa débrouillardise et son vécu. Clandestinement, les deux jeunes gens commencent à se fréquenter, mais se rendent rapidement compte que leur relation n’a pas d’avenir dans l’Empire. Natsu, du haut de ses vingt-deux ans, est pressée par sa famille de se marier quant à Takashi, l’effervescence de la vie à Shinkyō lui pèse de plus en plus. Ils décident de partir tous ensemble sur la route.

Le couple passe les quatre années suivantes sur l’île de Shikoku. Ils changent de moins en moins souvent de communauté et passent beaucoup de temps dans la région d’Ehime. Ravie d’avoir quitté sa tour d’argent, Natsu profite de sa nouvelle vie avec passion et les deux amoureux coulent ensemble des jours heureux. Ils apprennent les techniques de fabrication de la cire à partir du sumac. Songeant à fonder une famille, ils réfléchissent à rentrer dans le village natal de Takashi. Ils ont alors l’idée de ramener avec eux des arbres à sumac et de créer une fabrique de cire à Kamikōchi. La cire, qui permet de fabriquer entre autres des bougies, est un bien qui se négocie à bon prix. Sa fabrication et son commerce pourraient apporter la prospérité à la communauté sans nécessiter d’investissements colossaux. Juste de la patience.

En 2077, ils sont de retour à Kamikōchi. Takashi et Natsu construisent leur maison, plantent les arbres ramenés avec eux et fondent une famille. Les villageois apprécient leur présence, car, grâce à leurs idées et leur dynamisme, la vie de la communauté s’améliore. Après cinq ans, les premiers arbres commencent à donner des graines et ils peuvent démarrer, de façon très modeste, la production de cire. À cause du climat local, la croissance est plus lente que prévu. Afin d’accélérer la production, ils envoient des villageois rapporter d’autres pousses. Au fil du temps, les plantations s’agrandissent, la fabrique prend de l’ampleur et devient le moteur économique de Kamikōchi. À partir de 2099, l’entreprise a atteint sa vitesse de croisière. Natsu tente d’exporter les produits de l’entreprise familiale vers l’Empire, mais elle ne parvient pas à trouver un arrangement concluant avec sa famille. Malgré cela, les marchands ambulants s’arrêtent régulièrement pour acheter leurs produits et les écoulent dans les communautés environnantes. La fabrique de cire reste prospère.

En 2129, Takashi et Minako sont parents de cinq enfants et ont de nombreux petits enfants. La famille vit de façon aisée et habite une vaste demeure. Ils fournissent du travail à plus d’une trentaine de villageois. Sans être les dirigeants de Kamikōchi, ce sont des personnalités respectée dont l’avis est important aux yeux de leur concitoyens.